Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Action culturelle - Archives > Option théâtre | Les Terminales
Publié : 10 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Option théâtre | Les Terminales

Jeudi 5 juin 2014

C’est au tour des élèves de Terminales qui suivent l’option théâtre de se mettre en scène... Emmenés par Valérie BAPTISTE et Marie-Madeleine BARLE, nos acteurs ont encore fait des étincelles.

La semaine passée, ils ont présenté leurs scènes au jury du Baccalauréat dans un lycée Ebroïcien. Ce jeudi, c’est devant le public de Verneuil qu’ils ont joué... pour notre plus grand plaisir.

L’auteur choisi cette année est Eugène LABICHE (1815 - 1888, membre de l’Académie française en 1880), auteur de vaudevilles. Le théâtre de LABICHE est dynamique et très rythmé. Les scènes mettent en jeu des serviteurs peu respectueux de leur maître, des enfants pas très bien "éduqués", des couples dont les relations ne sont guère attendues.

Les élèves ont travaillé sur l’espace, le corps... un travail basé sur le décalage.

Pour certaines scènes, les élèves nous ont présenté un re-jeu. Le jury du Baccalauréat demande au candidat de reprendre leur scène mais en imposant d’autres contraintes. Ils doivent alors "improviser" et prouver ainsi qu’ils se sont pleinement approprié leur rôle.

Je ne connais évidemment pas les notes obtenues aux épreuves du Baccalauréat, mais j’aurais personnellement mis 20 / 20 à tous nos acteurs : une vraie réussite, BRAVO !

Voici quelques extraits :

Première scène (début) : Camille, Amalric (les parents) et Kimberley
Première scène (fin) : Camille, Amalric et Kimberley
Deuxième scène (début) : Marine (la mère), Camille (l’enfant), Amandine et Maxime (les serviteurs)
Deuxième scène (fin) : Marine, Camille, Amandine et Maxime
Troisième scène : Alix et Adrien
Quatrième scène : Zacharie et Camille
Dernière scène : Camille et Maxence
Premier re-jeu (scène 2) : Camille doit jouer debout en accentuant ses émotions, la mère doit être très sensuelle et les serviteurs passent en mode "paysan"
Deuxième re-jeu (scène 4) : le maître est cette fois dominant, il doit être fort, le serviteur doit quant à lui essayer de récupérer ce qu’il peut... façon Comedia Dell’Arte

Portfolio automatique :