Vous êtes ici : Accueil > Actualité > Action pédagogique > Nuage toxique : le lycée confiné !
Publié : 14 octobre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Nuage toxique : le lycée confiné !

Jeudi 10 octobre 2013

À la demande de Madame le Recteur et de Messieurs les Préfets de l’Eure et de Seine Maritime, un exercice de confinement a été organisé dans tous les établissements scolaires de l’académie...

Voir le compte rendu de l’exercice ci-dessous (fichier pdf)
PDF - 446.1 ko

Ce jeudi 10 octobre, s’est déroulé au lycée, comme dans tous les établissements Haut-Normands, un exercice concernant la sécurité, en lien avec le PPMS (Plan Particulier de Mise en Sécurité). Cet exercice est à l’initiative de Madame le Recteur et des deux préfets de l’Eure et de Seine-Maritime.

Le scénario est le suivant : un camion transportant des matières dangereuses est accidenté à proximité de Verneuil sur Avre. Cet accident a pour conséquence la formation d’un nuage toxique. Immédiatement, tous les élèves et les personnels se sont retranchés dans le lycée.

Cet exercice a pour but de préparer la communauté scolaire à ce genre d’accident : appliquer les consignes de sécurité, suivre les procédures, répéter les gestes utiles... et recueillir les éventuels dysfonctionnements rencontrés lors de l’exercice afin d’améliorer le dispositif.

C’est ainsi qu’à 10 heures, tous les élèves et les personnels ont été confinés dans l’établissement. Tous se sont pris au jeu, dans le plus grand sérieux.

- Au CDI, alors que certains élèves se mettaient en sécurité loin des fenêtres, d’autres tentaient de les calfeutrer à l’aide de tissu et de scotch. Le documentaliste était en communication avec le quartier général réuni dans le bureau du Proviseur.

- Dans les salles de classe, les volets sont fermés et les élèves assis par terre, loin des fenêtres (pas de panique)... Accompagnés par leur enseignant, ils ont répondu à un questionnaire détaillé en lien avec la sécurité tout en écoutant la radio qui annonçait le déroulement des opérations et les tenaient informés de la situation. Les responsables de zone, quant à eux, faisaient le lien entre les différents secteurs de l’établissement et le QG.

- Au QG, Monsieur le Proviseur, entouré de son adjoint et de Madame la Gestionnaire suivait la situation au plus près, en communication avec les secours, le Préfet et le Rectorat.

L’exercice s’est terminé à 11 heures.

Portfolio automatique :